Résidence Le Victor Hugo

Nice France 2009
Wilmotte & Associés - Résidence Le Victor Hugo

Fiche technique

Maître d’ouvrage : SNC le 14 bd Victor Hugo
Équipe de maîtrise d’œuvre :
Architecte mandataire : Wilmotte & Associés
Maître d’œuvre d’exécution : VF Ingénierie
BET structure : M. Nicolaï
BET fluides, électricité / chauffage, thermique et acoustique : Conseil Plus Ingénierie
Economiste : BEC Ingénierie
Bureau de contrôle, coordonnateur SPS : APAVE
Paysagiste : Olivier Chardin
Surface : 4 060 m2
Dates de réalisation : 2007-2009

Programme : Construction de deux résidences de 70 appartements, 3 maisons de ville et une crèche de 350 m²

Description

Composée de deux immeubles, allant du studio au 3 pièces, le programme « 14 Victor Hugo » occupe une superficie de 2 800m² sur 6 niveaux. D’une architecture sobre et moderne, l’immeuble blanc en front de rue s’intègre à l’urbanisme du quartier. Le second, doté d’un revêtement bois est situé en cœur d’ilot, au fond d’un jardin complètement clos, planté de grands arbres et de plantes exotiques, conçu par le paysagiste Olivier Chardin. Un soin particulier a été apporté à l’isolation acoustique et thermique. Une pompe à chaleur a été installée pour le chauffage et la climatisation.

Afin d’offrir à l’église toute proche (rue Melchior de Vögue) une toile de fond respectant sa modénature, il est apparu nécessaire de s’implanter en orthogonalité et de diminuer ainsi l’impact du pignon du nouveau bâtiment. Pour une intégration optimum, la composition de ce pignon reprend la composition de façade verticale de l’église. Une transparence maximum vers le cœur d’îlot : la création d’un passage largement ouvert dans le socle offre aux piétons une percée sur le vaste jardin planté dans toute la profondeur de la parcelle. Il conduit le riverain vers l’îlot central, et structure le cheminement intérieur vers les maisons de ville et l’entrée des logements du bâtiment central. En cœur d’îlot, le bâtiment est travaillé en intégration optimale par un volume inférieur aux immeubles mitoyens, par l’intimité de loggias en façade et par un parement de bois mat apportant dans le temps, un vieillissement chaleureux et naturel.

Galeries d'images