Co-living Flatmates

Ivry-sur-Seine France 2019
Wilmotte & Associés - Co-living Flatmates

Fiche technique

Adresse
1-5 rue Jean-Jacques Rousseau
94200 Ivry-sur-Seine, France

3 tours :
-1 R+11 de 35,12 mètres (donnant sur la rue Jean-Jacques Rousseau)
-1 R+13 de 40,56 mètres (en cœur d’îlot)
-1 R+17 de 52,60 mètres (donnant sur la rue Victor Hugo) incluant 1 rooftop circulaire.

100 logements de 6 chambres : 1 séjour de 30 m² + 3 cellules de vie, chacune composée de 2 chambres, une salle de douche et un wc
+ 1 spa
+ 1 salle de fitness
+ 2 espaces de détente
+ 1 laverie
+ 1 boulangerie / restauration
+ 1 espace foodtruck
+ 1 niveau de parking

Maître d’ouvrage
SEHF (Société d’extension de la Halle Freyssinet)

Maître d’ouvrage délégué
REDMAN

Équipe de maîtrise d’œuvre
Architecte : Wilmotte & Associés
Paysagiste : Neveux-Rouyer
Maître d’œuvre d’exécution / Coordonnateur : Builders & Partners
BET Structure / Fluides : Egis
BET façades : Egis
BET HQE : Agi2D
BET acoustique : LASA
Economiste et descripteur CEA : Mazet & associés
Bureau de contrôle : Veritas

Surfaces
Surface parcelle : 3 500 m²
Surface utile du projet : 12 000 m²
Emprise au sol du bâti : 1 894 m²
Surface pleine terre : 291 m²
Nombre de places de parking : 69 places voitures + 38 places motos + 150 m² vélos

Calendrier
Juillet 2015 : obtention du PC
Mi-2016 : début du chantier
27 juin 2019 : inauguration des 2 premières tours
Fin 2019 : ouverture de la 3e tour

Programme
Construction d’une résidence de co-living pour loger plus du quart des jeunes entrepreneurs travaillant dans le campus de start-up Station F (13e arrondissement de Paris) + végétalisation du terrain en cœur de parcelle.

Description

Une opération inédite

Flatmates est un projet de logements entièrement dédiés aux entrepreneurs en résidence à Station F, également réalisée par Wilmotte & Associés, dont l’objectif est de proposer à plus du quart des jeunes entrepreneurs de Station F, soit 600 personnes sur les 3 000 que compte l’incubateur, un hébergement temporaire leur permettant de poursuivre leurs activités dans un cadre de vie ouvert sur la ville et qui favorise le vivre-ensemble, les échanges et la sérendipité.
Un projet hors norme, d’une superficie utile de 12 000 m², et l’occasion de réinterroger et de réinventer la typologie du logement-foyer.

Intégration urbaine

Développé sur une parcelle de 3 500 m², à l’angle des rues Victor Hugo et Jean-Jacques Rousseau à Ivry-sur-Seine, le projet Flatmates reprend le gabarit haut et la forte densité des bâtiments voisins du nord d’Ivry-port et d’Ivry-Confluences.
Construit sur un niveau unique de parking, ce projet à l’écriture contemporaine est composé de 3 bâtiments à la volumétrie aérée, fine et élancée :

· Deux bâtiments calés sur la hauteur des immeubles voisins :
- Un bâtiment donnant sur la rue Jean-Jacques Rousseau de 35,12 mètres de haut (R+11),
- Un bâtiment en cœur d’îlot de 40,56 mètres (R+13).

· Un troisième bâtiment de 52,60 mètres de haut, à R+17, donnant sur la rue Victor Hugo, conçu comme un signal vertical en résonance avec les immeubles de grande hauteur d’Ivry-sur-Seine, et couronné d’un roof-top circulaire et panoramique. Repère élancé d’une grande finesse, il offre un nouveau point de repère dans le maillage vertical à l’échelle du territoire.

Conçus pour libérer de l’emprise au sol, le projet permet d’accueillir au cœur du terrain un espace extérieur végétalisé et traversant qui offre des parcours multiples et diversifiés aux utilisateurs, résidents mais également riverains, favorisant ainsi les rencontres et les échanges au quotidien dans les halls traversants, les jardins, ou sous les porches.

Une nouvelle typologie de logements

Les bâtiments

La finesse des bâtiments et la distribution des plateaux limitent la profondeur des logements, leur assurant ainsi un bon éclairage naturel.
Aussi, en étage, les paliers à l’air libre desservant les appartements permettent l’ouverture toute hauteur des séjours pour offrir une extension visuelle aux logements.
Quant aux balcons, ils font aussi office de protections solaires fixes aux larges ouvertures des séjours.

Les appartements
Le projet compte 100 appartements destinés à la colocation et, sur le bâtiment sur la rue Victor Hugo, un roof-top circulaire comportant un appartement exceptionnel.
Chaque appartement est meublé et s’organise autour d’un généreux séjour commun de plus de 30 m², traversant ou en angle, qui se prolonge par un espace extérieur.
Desservies directement par les grandes pièces de vie, les « cellules» individuelles sont regroupées deux à deux et partagent une salle d’eau et un sanitaire séparés : au total, chaque appartemment compte six chambres et trois salles de bains.
Cette réinterprétation de la typologie du foyer-logement rompt littéralement avec la classique répétition de cellules individuelles de type hôtelier, implantées de part et d’autre de long d’un couloir. Tant pour les usagers que pour la ville, le projet offre ainsi une image plus ouverte et plus proche de l’habitation que de l’hébergement temporaire.

Les services
Divers services viennent compléter cette nouvelle manière d’habiter : un spa, une salle de fitness, le ménage, des événements le soir, un café-épicerie… L’objectif étant d’encourager la continuité des échanges et l’émulation de Station F.

Galeries d'images